Les Startups et la French Tech

de | 29 janvier 2016

Inside Onecub permet à tous d’observer les usages et les tendances du Web pour la France. Ce portail présente des statistiques Open Data réalisées à partir des données anonymisées des utilisateurs du service Onecub. Dans cet article nous nous intéresserons plus précisément aux startups avec une attention particulière pour les startups françaises (la French Tech). Nous tenterons de voir où se situent les startups dans nos usages et quelle est la place de la French Tech parmi celles-ci.

Vous retrouverez dans Inside Onecub le classement des startups et le classement French Tech. Ces classements vous permettent de visualiser semaine après semaine l’évolution du volume d’utilisateurs (internautes ayant échangé avec le site) pour chaque site.

Grâce à Inside vous pourrez également suivre l’évolution récente de ce volume d’utilisateurs pour répondre aux questions suivantes :

Usages et startups

En nous limitant aux sites Web qui échangent des emails avec au moins 0,5 % de la population Onecub nous avons référencé 1855 sites. Parmi ces sites, 323 sont édités par des startups et parmi ces startups 135 sont françaises.

répartition startups

Les 3 startups les plus représentées sont américaines :

  • Evernote, service de travail collaboratif en ligne lancé en 2008,
  • Airbnb, plate-forme communautaire de location et de réservation de logements de particuliers lancée en 2008,
  • Pinterest, réseau social et outil de découverte par l’image lancé en 2010.

Chacune de ces entreprises tient une place de choix sur son marché et talonne les leaders de son secteur avec une croissance bien supérieure. Airbnb (17,6% de croissance) est déjà placé deuxième sur le marché du voyage, juste derrière Voyages-sncf.com et surtout devant Booking.com (1,41% de croissance), leader de la réservation d’hôtels classique.

En additionnant les volumes d’utilisateurs startups et ceux des sites Web d’entreprises classiques on observe que les startups représentent 17,6% des usages en volume contre 82,4% pour les autres services. En moyenne les startups affichent par contre un taux de croissance de 31,4% contre 16% pour les services d’entreprises classiques.

et la French Tech dans tout ça… Les 3 startups French Tech les plus représentées sont les suivantes :

Les leaders de la French Tech affichent une croissance dans les usages qui n’a rien à envier à celle des autres startups : Blablacar 25,4%, Captain Train 19,2%, Avis Vérifiés 31,7%. La French Tech se défend également bien, de manière plus globale, avec 6% des usages en volume et une moyenne de 31,1% de croissance.

croissance startups et frenchtech

D’où proviennent ces startups ?

Les principales startups dont nous utilisons les services proviennent de 23 pays. La France est première avec 135 startups, juste devant les Etats-Unis qui, comme attendu, font partie intégrante du paysage des usages français avec 124 startups. Tous les autres pays sont très loin derrière. Certains pays, comme la Suède avec Spotify, plate-forme de streaming musical (4ième startup Inside), ne comptent qu’un seul représentant mais un représentant de choix. La plupart de startups sont européennes ou américaines mais on notera la présence dans ce classement de services provenant d’autres continents avec par exemple la plate-forme sociale et humoristique 9GAG originaire de Hong Kong.

 PaysStartups
frFrance135
usUSA124
gbRoyaume-Uni16
deAllemagne7
beBelgique6
caCanada6
ilIsraël5
esEspagne4
cnChine3
dkDanemark2
nlPays-Bas2
seSuède2
chSuisse2
auAustralie1
cyChypre1
fiFinlande1
inInde1
ieIrlande1
lvLettonie1
ltLituanie1
luLuxembourg1
ptPortugal1
czRépublique tchèque1

Que proposent ces startups ?

Les startups de notre classement proposent des services de natures très variées. Nous avons réparti les 323 startups référencées par Inside dans 12 catégories. Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous, ces catégories sont de taille comparable et aucune ne domine clairement les autres.

répartition startups (2)

  • Le marché des voyages : Réserver un taxi (ou VTC), un billet de train, d’avion, un bus, un bateau, un hôtel, une location de vacances, comparer et évaluer les prestations, presque tous les services du domaine des voyages sont aujourd’hui proposés par ou via des startups. L’atout des startups dans ce domaine est l’aspect mobile et communautaire de l’expérience utilisateur proposée.

1er en volume (11,56%) : Airbnb, plateforme communautaire de location et de réservation de logements de particuliers.

1er en croissance (+101,67%) : TrustYou, service d’avis client pour les hôtels.

1er en volume (4,08%) : Bankin, service de gestion des finances personnelles, French Tech.

1er en croissance (+100%) :  Compte Nickel, un compte en ligne sans banque, French Tech.

  • Le marché de l’éducation : L’éducation n’est plus un domaine réservé aux écoles. Les Mooc, les sites de cours, tutoriels et formations en ligne sont nombreux et couvrent désormais tous les domaines (Informatique, management, langues, etc.).

1er en volume (5,74%) :  OpenClassrooms, site de formations et tutoriels multi-domaines, French Tech.

1er en croissance (+230,43%) :  CodinGame,  site de formation par le jeu au développement informatique, French Tech.

  • Le marché des outils de travail : Ce sont les outils qui permettent à n’importe quel type d’équipe de travailler et de s’organiser à plusieurs. Ce domaine est naturellement riche en startups et les géants du Web, bien présents sur ces outils, n’ont pas encore tout pris.

1er en volume (11,56%) : Evernote, espace de travail collaboratif.

1er en croissance (+51,96%) :  Todoist, gestion de projets et todo-lists.

  • Le marché de la Relation Client : Catégorie variée d’outils permettant à des entreprises d’échanger avec leurs clients durant toutes les phases de son parcours : outils de prospection, outils de mailing, consultation d’avis client, outils de sondage et retours client. Ces outils ne sont pas forcément connus des internautes qui les utilisent mais ils sont très présents dans notre classement.

1er en volume (6,27%) : Avis-vérifiés, service d’avis client E-commerce, French Tech.

1er en croissance (+135,56%) :  Vivino, service d’avis client pour le vin.

  • Le marché des Réseaux Sociaux : Domaine des startups par excellence, pour certaines devenues des géants côtés en bourse, de nouveaux réseaux continuent à rencontrer un grand succès aujourd’hui en proposant de nouveaux concepts ou en s’adressant à des niches. On observe également qu’une part croissante de startups d’autres domaines (emploi, médias ou avis client par exemple) se présentent et s’affichent aujourd’hui comme des réseaux sociaux.

1er en volume (10,81%) : Pinterest, réseau social basé sur les photos.

1er en croissance (+1125%) : Once, site de rencontre qui permet à ses utilisateurs de rencontrer une personne par jour.

  • Le marché du E-commerce : Domaine ancien mais toujours innovant et attractif pour les startups qui misent sur les niches ou l’aspect communautaire pour s’attaquer aux grands.

1er en volume (3,85%) : Sarenza, site de E-commerce spécialisé dans la vente de chaussures, French Tech.

1er en croissance (+48,68%) : Vestiaire Collective, site de E-commerce et dépôt-vente dans le domaine de la mode, French Tech.

  • Le marché des Médias : La musique, la presse, le cinéma, les livres, les jeux vidéo et bientôt la télévision, tous les domaines traditionnels des médias seront bientôt adressés par des startups. Ces startups mettent pour le moment à disposition du public un contenu existant ou parient sur un contenu communautaire. Certaines affichent déjà l’ambition aujourd’hui de créer leur propre contenu.

1er en volume (10,2%) : Spotify, site de streaming musical.

1er en croissance (+380%) : Molotov, site de streaming télévision, French Tech.

  • Le marché des outils de développementLes outils de développement informatique et de design sont nombreux et variés. Parmi les startups de notre classement on trouve autant d’outils techniques et répandus dans le monde professionnel, que d’outils grand public permettant de créer une page Web en quelques clics.

1er en volume (3,7%) :  GitHub, outil de développement collaboratif.

1er en croissance (+39,47%) :  Mapbox, outil de développement de cartes.

  • Le marché des outils de Productivité PersonnelleCatégorie en forte croissance rassemblant les outils qui nous facilitent la vie et nous permettent d’être plus productifs : cloud personnel, gestion de données, outils email, objets connectés, etc.

1er en volume : IFTTT (5,14%), outil permettant de simplifier des actions.

1er en croissance (+40,66%) :  Jawbone, bracelet connecté permettant de mesurer son activité.

  • Le marché de l’EmploiQuelques startups s’attaquent au marché de l’emploi trusté jusqu’ici par Pôle Emploi, des sites spécialisés et des sites de petites annonces (Leboncoin.fr). Les services proposés par les startups sont une fois de plus tournés vers des niches, des expériences communautaires et mobiles.

1er en volume (4,38%) :  Wizbii, réseau professionnel pour étudiants et jeunes diplômés, French Tech.

1er en croissance (+100%) : Kudoz, le Tinder de l’emploi, French Tech.

Conclusion

Inside Onecub va permettre à tous de voir, en temps réel, quelles startups sont prêtes à ubériser leur marché. Ces startups, qu’elles soient françaises ou étrangères, n’hésitent plus aujourd’hui à s’attaquer à tous les domaines, y compris ceux qui semblaient les plus fermés jusqu’ici. On retiendra également que la French Tech n’est pas en reste avec un grand nombre de représentants, une croissance des usages en ligne avec celle des autres pays et des startups bien positionnées sur presque tous les marchés.

LIMITES ET PARTICULARITÉS DE L’ÉTUDE

Cette étude se base sur un échantillon d’un peu plus de 1300 utilisateurs Onecub, français ou vivant en France pour la plupart, possédant des données exploitables. L’échantillon n’est pas forcément représentatif de l’internaute français en général et, d’après nos observations, les utilisateurs Onecub se caractérisent entre autre par une maitrise des outils Web plus avancée que la moyenne, ce sont les « early adopters ».

Les données sur lesquelles nous nous appuyons sont les données des emails. D’abord le fait qu’un internaute reçoive des emails en provenance d’un site en particulier ne veut pas forcément dire qu’il utilise réellement les services proposés par ce site, ensuite certains services proposés, notamment par des startups, offrent un usage social et mobile et n’échangent que très peu d’emails avec leurs utilisateurs. L’email reste cependant le premier vecteur des échanges numériques entre services et usagers.

Pour réaliser cette étude nous avons croisé les données Inside Onecub avec des données provenant de différents sites référençant les startups tels que Crunchbase. Concernant la définition d’une startup nous avons retenu la version, sujette à interprétation, proposée par wikipedia : « jeune entreprise innovante à fort potentiel de croissance qui fait souvent l’objet de levée de fonds ». Nous avons exclu les entreprises ayant fait l’objet d’une introduction en bourse et les entreprises rachetées par d’autres.

 

Laisser un commentaire